Bienvenue sur Access-i

Musée Art & Histoire

Situé dans le parc du Cinquantenaire à Bruxelles, ce musée est un des musées royaux d'Art et d'Histoire. Installé dans un majestueux bâtiment créé sous Léopold II, il abrite des milliers d'œuvres d'art et d'objets archéologiques.

Ces objets sont regroupés en quatre sections:

  • L'Antiquité (Égypte, Proche-Orient, Grèce et Rome),
  • L'archéologie nationale (Préhistoire, périodes gallo-romaine et mérovingienne),
  • Les arts décoratifs européens,
  • Les civilisations non-européennes (Arts du monde islamique, Inde, Sud-Est asiatique, Chine, Amérique et Océanie).

Points forts

Personnel
  • Il y a du personnel pour aider à franchir les obstacles.
  • Il y a du personnel pour orienter et guider.
Signalétique
  • Un plan des lieux est distribué à l'accueil.
Stationnement
  • Il est possible de déposer une personne à proximité de l'entrée.
Identification
  • Le bâtiment est facile à trouver.

Points d’attention

Signalétique
  • La signalétique est insuffisante pour s’orienter.
  • Le lieu est complexe et il est difficile d’en comprendre l’organisation.
  • La majorité des objets, œuvres exposées sont visibles.
  • À proximité de l’accueil, il est possible de disposer de casier/vestiaire. Les casiers sont à diverses hauteurs, des jetons sont disponibles à l’accueil.
  • L’entrée pour les personnes en fauteuil est possible par une entrée alternative à proximité directe de l’entrée principale.
  • Il est nécessaire de sonner pour que du personnel puisse faire entrer le visiteur. La sonnette est haute.

 

  • La majorité du musée est accessible, cependant il est nécessaire de faire appel aux personnels du musée. Le passage des étages se fait avec les ascenseurs ou les monte-charges dans des zones fermées au public. Cela occasionne des détours.

 

  • À l’étage n°1, l’accès aux salles « Rome » est permis par un plan incliné. Le plan incliné est équipé de bordure de 5cm de part et d’autre. La pente est de 12% sur 1.30m.
  • Au niveau -1, l’accès aux salles de la préhistoire belge et européenne, gallo-romaine, mérovingienne est possible par la présence de 2 plans inclinés. Le degré de pente maximum est de 13% sur 2m.
  • À la fin de la salle de la salle gallo-romaine, il y a un espace exposant des tombes. Pour accéder à cette zone, il est nécessaire de franchir une très forte pente, cette zone n'est pas accessible. 

Sanitaire 

  • Les barres d’appui sont trop haute, leur utilisation est difficile. 

Boutique 

  • Dans la boutique, le libre passage est parfois réduit à 70cm.
  • Le guichet est haut. Le dispositif de paiement est manipulable.

 

Points forts

Stationnement
  • Il y a au moins 1 emplacement de parking réservé à moins de 100 mètres de l'entrée.
  • Les emplacements de parking réservés sont bien signalés.
  • Les emplacements de parking réservés sont suffisamment grands et horizontaux.
  • Il est possible de déposer une personne à proximité de l'entrée.
Voie d’accès depuis le parking
  • Toutes les zones de passage sont assez larges.
  • Les marches sont contournables par un cheminement alternatif bien indiqué.
Entrée
  • Le bâtiment est facilement identifiable.
  • L'entrée est facilement identifiable.
  • L'entrée principale n'est pas accessible, mais il y a une entrée alternative clairement indiquée.
  • L'entrée alternative est ouverte sur demande.
  • Il y a une sonnette à l'entrée permettant de demander de l'aide.
Accueil
  • Le dispositif de paiement est facilement utilisable.
  • L'espace libre devant le guichet est suffisament grand.
Circulation horizontale
  • Le sol est régulier et sans obstacle.
  • La largeur des couloirs est suffisante.
Sanitaire adapté
  • Le WC adapté est facile à trouver.
  • Il y a un lavabo accessible dans le WC adapté.
Exposition
  • La majeure partie du contenu de l'exposition est accessible et visible.

Points d’attention

Voie d’accès depuis le parking
  • Le sol est difficilement praticable par endroit.
Entrée
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent.
Accueil
  • Le guichet est trop haut.
Sanitaire adapté
  • Un WC adapté est présent mais son utilisation est difficile.
  • Le WC est mal équipé.
  • L'espace autour de la cuvette du WC est trop petit.
  • Il y a deux possibilité pour entrer dans le bâtiment : l'entrée principale avec le grand escalier ou l’entrée alternative à proximité directe de l’entrée avec un ascenseur.
  • Il est nécessaire de sonner pour que du personnel vienne ouvrir. 
  • La circulation des étages est de plain-pied. 
  • Le bâtiment est très grand, il est nécessaire de parcourir de longues distances pour visiter la totalité des salles.
  • Les changements d’étages se font essentiellement par des escaliers. 
  • Les escaliers sont majoritairement équipés de main-courante de part et d’autre.
  • Les mais-courantes commencent souvent à la 3ème marche. 
  • L’escalier pour rejoindre la salle des arts islamiques est dangereux. Il est très raide et équipé d’une main-courante uniquement d’un côté.
  • Au niveau -1, l’accès aux salles de la préhistoire belge et européenne, gallo-romaine, mérovingienne est possible par la présence de 2 plans inclinés, pour compenser 2 marches. Les rampes sont équipées de main-courante de part et d’autre.
  • À l’étage n°1, l’accès et la sortie des salles « Rome » sont permis par des plans inclinés pour compenser une marche. Les plans inclinés ne sont pas équipés de main-courant. 
  • À la fin de la salle gallo-romaine, il y a un espace exposant des tombes. Pour accéder à cette zone, il est nécessaire de franchir une forte pente (13% sur 5m).La pente n’est pas équipée de main-courante.
  • La toilette adaptée est équipée de barres d’appui. Les barres d’appui sont hautes, leur utilisation est complexe.

 

 

Points forts

Stationnement
  • Il y a au moins 1 emplacement de parking à moins de 50 mètres de l’entrée.
  • Les emplacements de parking réservés sont bien signalés.
  • Les emplacements de parking réservés sont suffisamment grands et horizontaux.
  • Il est possible de déposer une personne à proximité de l'entrée.
Voie d’accès depuis le parking
  • Toutes les zones de passage sont assez larges.
  • Les marches sont contournables par un cheminement alternatif bien indiqué.
Entrée
  • Le bâtiment est facilement identifiable.
  • L'entrée alternative est ouverte sur demande.
Accueil
  • Des sièges sont disponibles à proximité de l’accueil.
  • Il y a des fauteuils roulants à disposition.
Circulation horizontale
  • La circulation est facile presque partout.
  • Le sol est régulier et sans obstacles.
  • Il y a des sièges le long du cheminement.
Exposition
  • L’ensemble du contenu de l’exposition est accessible.
  • Il y a des sièges dans chaque espace de l'exposition.

Points d’attention

Voie d’accès depuis le parking
  • Il y a plus de 6 marches à franchir.
  • Le sol est difficilement praticable par endroit.
Entrée
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent.
Circulation verticale
  • Il y a une main courante d'un seul côté des escaliers.

Remarque : Dans notre analyse, nous partons du principe que les personnes aveugles viennent accompagnées lors leur visite muséale.

En effet, notre expérience a mis en évidence cet aspect.

  • Il n’y a pas d’œuvre à toucher.
  •  Certains mobiliers d’exposition ne sont pas détectables à la canne.
  • Certains objets exposés ne sont pas sur un socle, leur détection à la canne est difficile.
  • Les mains-courantes commencent souvent à la 3ème marche et dépassent à l’extrémité haute.

 

  • À l’étage n°1, l’accès et la sortie des salles « Rome » sont permis par des plans inclinés pour compenser une marche.
  • Les plans inclinés ne sont pas équipés de main-courant.
  • Dans la salle « Rome », il y a une mosaïque au sol. La mosaïque est partiellement délimitée par une bordure métallique. La sécurisation est incomplète. 
  • Au niveau -1, l’accès aux salles de la préhistoire belge et européenne, gallo-romaine, mérovingienne est possible par la présence de 2 plans inclinés, pour compenser 2 marches. Les rampes sont équipées de main-courante de part et d’autre.

 

 

 

Points forts

Voie d’accès depuis le parking
  • La circulation est sans obstacle.
Chien guide
  • Les chiens d'assitance sont acceptés.
Accueil
  • L’accueil se trouve en face de l'entrée.
  • Les informations visuelles sont doublées par une annonce vocale.
  • L’accueil est dans la continuité logique du cheminement.
Circulation verticale
  • Les escaliers présentent au moins une main-courante.

Points d’attention

Voie d’accès depuis le parking
  • Il n’y pas de sécurisation des escaliers.
  • Il faut traverser le parking pour rejoindre l'entrée.
Entrée
  • Il n’y a pas de dispositif permettant d’identifier l’entrée.
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent et ne peut pas apporter son aide.
Circulation horizontale
  • Il n’y a pas de lignes guides dans les cheminements larges.
Circulation verticale
  • Les escaliers ne sont pas sécurisés par des dalles d’éveil à la vigilance en leur sommet.
Exposition
  • Il n’y a pas de visite adaptée prévue.
  • Il n’y a pas de support didactique adapté disponible.
  • Il n’y a pas d’audiodescription.
  • Il n’y a pas d’œuvre à toucher.
  • Il n’y a pas d’audio guide, ni de support en audiodescription.
  • Certains mobiliers d’exposition ne sont pas détectables à la canne.
  • Certains objets exposés ne sont pas sur un socle, leur détection à la canne est difficile.

 

  • L’éclairage varie selon la scénographie des salles.
  • Les salles : Arts du monde islamique, Proche-Orient, Iran, gallo-romain, Mérovingiens, Inde, Pakistan, gothique renaissance et baroque sont assez sombres et peu contrastées.

 

  • Au niveau -1, l’accès aux salles de la préhistoire belge et européenne, gallo-romaine, mérovingienne est possible par la présence de 2 plans inclinés, pour compenser 2 marches.
  • Les rampes sont équipées de mains-courantes de part et d’autre.
  • Au niveau -1, dans la salle mérovingienne, il est possible de voir des squelettes dans des tombes vitrées. Il est nécessaire de marcher entre les tombes vitrées et éclairées par le sol.

  • Au niveau 0, Dans la salle des arts islamiques, sur les cheminements latéraux, il y a des vitrines vitrées dans le cheminement, non contrastées. 
  • À l’étage n°1, dans la salle « Rome », il y a une mosaïque au sol. La mosaïque est partiellement délimitée par une bordure métallique. La sécurisation est incomplète, et non contrastée.
  • À l’étage n°1, l’accès et la sortie des salles « Rome » sont permis par des plans inclinés contrastés pour compenser une marche. Les plans inclinés ne sont pas équipés de main-courante. 

 

  • Les escaliers sont tous équipés d’une main-courante d’un côté. Les mains-courantes commencent souvent à la 3ème marche et dépassent à l’extrémité haute.

Points forts

Entrée
  • L'entrée est facilement identifiable.
  • L’entrée se situe dans la continuité logique du cheminement.
Accueil
  • Les informations visuelles sont doublées par une annonce vocale.
Circulation verticale
  • Les escaliers sont équipés d’au moins une main-courante sécurisante.
Exposition
  • Les explications écrites sont affichées en grands caractères.

Points d’attention

Entrée
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent et ne peut pas apporter son aide.
Accueil
  • Il n’y a pas de personne de référence pour accompagner les personnes à besoins spécifiques.
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent dans le bâtiment et ne peut apporter son aide.
Circulation horizontale
  • Il n'y a pas de lignes guides de couleur contrastée qui facilitent la circulation.
Circulation verticale
  • Les marches d'escalier ne sont pas contrastées.
  • Les numéros d'étage ne sont pas clairement indiqués à chaque palier.
Exposition
  • Il n'y a pas de guide du visiteur en grands caractères.
  • La majorité des œuvres sont exposées dans des vitrines.
  • Il n’y a pas de visite adaptée prévue.
  • Il n’y a pas de support audio.
  • Les vidéos présentes dans la salle de la maquette sont sous-titrées.
  • Le wifi ne fonctionne pas dans tout le bâtiment.
  • Il y a peu de signalétique dans le bâtiment.

Points forts

Stationnement
  • Le parking est en accès libre.
Entrée
  • L'entrée est facile à trouver.
  • Le bâtiment est facile à trouver.
  • Les heures d’ouverture sont affichées près de la porte.
Accueil
  • L’accueil est ouvert, bien éclairé et permet la lecture labiale.
  • L’accueil est facile à trouver et proche de l'entrée.
  • L’établissement peut être contacté par email.
  • Les informations sonores sont doublées visuellement.
  • Les tarifs sont affichés à l’accueil.
Sanitaire adapté
  • Il est possible de voir si un WC est occupé ou libre.
  • Les WC sont faciles à trouver.
Exposition
  • Le contenu exposé est principalement visuel.
  • Les films et vidéos sont sous-titrés.

Points d’attention

Entrée
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent.
Accueil
  • Il n’y a pas de numéro de GSM pour contacter l’établissement.
  • Il n'y a pas membre du personnel qui pratique la langue des signes.
  • Il n'y a aucune information disponible en langue des signes.
Circulation verticale
  • Il est difficle de savoir à quel étage on se trouve.
Éclairage
  • Des zones mal éclairées compliquent la lecture labiale.
Exposition
  • Il n’y a pas de supports en facile à lire.
  • Il n’y a pas de visite guidée organisée en langue des signes.

Points forts

Stationnement
  • Le parking est en accès libre.
Entrée
  • L'entrée est facile à trouver.
  • Le bâtiment est facile à trouver.
  • Les heures d’ouverture sont affichées près de la porte.
Accueil
  • L’accueil est ouvert, bien éclairé et permet la lecture labiale.
  • L’accueil est facile à trouver et proche de l'entrée.
  • L’établissement peut être contacté par email.
  • Les informations sonores sont doublées visuellement.
  • Les tarifs sont affichés à l’accueil.
Sanitaire adapté
  • Il est possible de voir si un WC est occupé ou libre.
Exposition
  • L’environnement est calme.
  • Le contenu exposé est principalement visuel.
  • Des explications écrites sont disponibles.
  • Les films et vidéos sont sous-titrés.

Points d’attention

Entrée
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent.
Accueil
  • Selon l'affluence, il peut y avoir beaucoup de bruit à l'accueil.
Boucle à induction magnétique
  • Il n’y a pas de boucle à induction magnétique mobile.
Circulation verticale
  • Il est difficle de savoir à quel étage on se trouve.
Éclairage
  • Des zones mal éclairées compliquent la lecture labiale.
  • Dans la salle mérovingienne au niveau -1, il est possible de voir des squelettes dans des tombes vitrées. Afin de pouvoir voir les squelettes, il est nécessaire de marcher entre les tombes vitrées et éclairées par le sol. 
  • Certaines salles permettent de voir les étages inférieurs, cela peut-être perturbant (vide, vertige). 

 

Points forts

Entrée
  • L'entrée est facile à trouver.
  • Le bâtiment est facile à trouver.
  • Les heures d’ouverture sont affichées près de la porte.
Accueil
  • L’accueil est calme.
  • L’accueil est facile à trouver et près de l'entrée.
  • Il est possible de payer en liquide (pièces et billets).
Circulation verticale
  • L'éclairage est suffisant et continu dans les escaliers.
  • Les escaliers sont équipés d’au moins une main-courante sécurisante.
Circulation horizontale
  • Le lieu est calme.
  • Le lieu est bien éclairé.
Sanitaire adapté
  • Les WC sont faciles à trouver.
Exposition
  • Les visites guidées adaptées peuvent être réservées en se rendant directement à l’accueil.
  • Les visites guidées adaptées peuvent être réservées par téléphone.
  • Des visites guidées adaptés aux enfants sont organisées.

Points d’attention

Entrée
  • Le personnel ne voit pas les personnes qui arrivent.
Accueil
  • Parfois, il y a beaucoup de bruit à l'accueil.
Circulation verticale
  • Il est difficle de savoir à quel étage on se trouve.
  • Les marches d'escalier ne sont pas contrastées.
Circulation horizontale
  • Il y a des parties du lieu dans le noir.
Exposition
  • Une partie importante de l'exposition est présentée de manière classique.
  • Il n’y a pas de supports en facile à lire.
Access-i vous informe sur l'accessibilité de ce lieu, de par les données relevées sur place, à un instant T. Les modifications éventuelles après la visite d'Access-i relèvent de la responsabilité du gestionnaire.